Rechercher

LA SANTE CELLULAIRE



La cellule : l’élément fondamental


La cellule est l’élément de base de tout organisme vivant, végétal comme animal. C’est la plus petite unité vivante capable de se reproduire de façon autonome.

Le corps humain contient entre 100 000 milliards et 1 million de milliards de cellules. C’est l’assemblage et les interactions de toutes ces cellules dans leur diversité et leur complexité qui déterminent notre fabuleuse mécanique humaine.

La cellule, ce « mini nous », possède son propre système respiratoire, digestif, de défense, sa propre centrale énergétique, et ses organes de communication. Chaque jour, notre organisme en fabrique environ 70 millions. Les nouvelles cellules viennent remplacer celles qui meurent. Leurs durées de vie sont très différentes selon les organes, les tissus, et l’avancée en âge, et chaque multiplication cellulaire est gérée par notre « logiciel chromosomique » qui les différencie afin d’assurer la fonction de celles qui doivent être remplacées : cardiaque, rénale, sanguine, cérébrale, endocrinienne …



Et lorsque la cellule va mal ?


A la suite d’une agression, la cellule est capable de mettre en œuvre tous les moyens nécessaires pour rétablir son fonctionnement, car les processus réparateurs sont inclus dans sa mémoire.

Mais nos cellules sont de plus en plus malmenées par les agressions du quotidien générées par notre mode de vie (alimentation industrielle, sédentarité, stress, mauvaise hydratation), et les conditions environnementales (notamment les pollutions de toutes sortes...).

Et lorsque la cellule va mal, c’est l’organisme qui va cent mille milliards de fois plus mal. La répétition des agressions peut entrainer l’incapacité de l’organisme à stimuler ce « système réparateur » créant le lit de maladies chroniques avec pour point de départ un trouble cellulaire dont les origines peuvent être multiples.



Les enjeux :


C’est donc par la cellule que notre organisme se détériore, via des réactions en chaine délétères, mais c’est aussi par la cellule qu’il est capable de « s’autoguérir » grâce à des réactions en chaine vertueuses.

C’est tout l’enjeu de la santé cellulaire : protéger et dynamiser les cellules, favoriser une régénération cellulaire optimale, pour préserver son corps et sa santé de manière préventive ou restaurer naturellement les fonctionnements déficients.



Des habitudes à prendre :


5 axes sont importants et à tenir en compte pour maintenir ou améliorer sa santé cellulaire :

- Apporter à notre organisme ce dont il a besoin chaque jour en micronutriments,

- Fournir régulièrement des antioxydants et anti-radicalaires de haute qualité : la détoxication

- Offrir aux cellules une meilleure hydratation

- Augmenter le niveau énergétique de la cellule et de ses circuits énergétiques

- Améliorer la qualité de la transmission des informations dans le corps par une meilleure communication intracellulaire, intercellulaire et entre les organes.


Les consommations de spiruline et plus spécifiquement de phycocyanine, et d’eau bio-dynamisée, que nous proposons s’inscrivent totalement dans cette optique. Cliquez ici pour voir les propriétés de la phycocyanine.


Prenez soin de vos cellules, c’est la base pour profiter d’un corps en parfait état de fonctionnement et comme le dit si bien Jim Rohn (célèbre entrepreneur et conférencier américain) : « votre corps, c’est le seul endroit où vous êtes obligé de vivre ».




Bibliographie :

R. OLIVIER et Dr JL. VIDALO, La santé cellulaire, éd du Dauphin, 2018

29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout